VSH-SMR – Bilan de la campagne 2018

Au printemps 2018, nous avons fait l’inventaire des colonies les mieux notées en 2017 sur le comportement VSH-SMR (résistance au varroa).
Les colonies 790(BOP) et 796(BOP) étaient les seules rescapées des événements hivernaux, entre le blaireau qui écume les bois des Molières et l’hiver qui a eu du mal à disparaitre…

Le choix des géniteurs :

Nous avons fait le choix d’utiliser la reine 796(BOP), car en comparaison cette colonie présentait une dynamique de développement plus intéressante que 790(BOP).
Donc toutes les reines SDI 2018 ont été élevées à partir de la 796(BOP).

Les lignées de mâles retenues nous ont été proposées par Arista Bee Belgique.
Issus de très bonnes lignées exprimant du VSH-SMR, ces mâles laissaient penser qu’ils transmettraient bien leurs caractères.
Trois lignées ont été utilisées : V5(PJ), B11(PJ) et B595(ABR).

50 reines ont été inséminées.

Début Juillet 150 varroas ont été introduits dans les colonies.

Les 4 et 5 aout, les comptages ont été réalisés par quelques membres du CETA Mellifera.

– dans la plupart des colonies, nous avons retrouvé des varroas.
– dans certaines colonies, nous avons retrouvé peu ou pas de varroas.

Sur 50 colonies SDI, 12 ont montré des résultats intéressant en termes de résistance au varroa :

805(JPN) = .18 – 796(BOP) ins B11(PJ)
807(JPN) = .18 – 796(BOP) ins B11(PJ)
815(JPN) = .18 – 796(BOP) ins B11(PJ)
841(BOP) = 018 – 796(BOP) ins B11(PJ)
842(BOP) = 018 – 796(BOP) ins B11(PJ)
847(BOP) = 018 – 796(BOP) ins B11(PJ)
848(BOP) = 018 – 796(BOP) ins V5(PJ) Reine morte => 1 fille
849(BOP) = 018 – 796(BOP) ins V5(PJ)
850(JPN) = .18 – 796(BOP) ins B595(ABR)
855(BOP) = 018 – 796(BOP) ins B595(ABR)
859(BOP) = 018 – 796(BOP) ins B595(ABR) => pillée, morte aucune fille
860(BOP) = 018 – 796(BOP) ins B595(ABR) => pillée, morte aucune fille

La nature étant rude, certaines des colonies SDI se sont malheureusement déjà effondrées, les reines devenues bourdonneuses ou les colonies trop faibles ont parfois été pillées.

La suite :

Comme le programme de sélection s’effectue sur de toutes petites colonies qui ne sont pas évaluées en situation de production, notre expérience et nos observations nous permettent de détecter les meilleurs comportements.

Des tests HYG complémentaires ont été réalisés sur les meilleures colonies et nous avons pu relever des colonies de grand intérêt pour la poursuite du programme.

Sous réserve d’un bon hivernage et selon leur développement printanier, ces colonies seront utilisées en priorité, les autres colonies VSH ne seront valorisées que si les meilleures venaient à disparaitre ou présenter des défauts  en sortie d’hivernage.

Ces colonies sont les suivantes :

815(JPN) = .18 – 796(BOP) ins B11(PJ) => très belle colonie HYG
847(BOP) = 018 – 796(BOP) ins B11(PJ) => très belle colonie ~HYG
849(BOP) = 018 – 796(BOP) ins V5(PJ) => très belle colonie HYG
855(BOP) = 018 – 796(BOP) ins B595(ABR) => très belle colonie HYG

Des filles de ces colonies ont été hivernées afin de disposer de mâles d’intérêt pour 2019.
Ces colonies sont réparties chez les membres qui ont souhaité élever des reines issues du programme VSH-SMR 2018.

Et après :

Les adhérents du CETA Mellifera peuvent accéder au matériel génétique sélectionné, contribuant ainsi à le pérenniser.

Au fil des ans, à force de travail et de sélection, le comportement VSH-SMR va se renforcer.
Le nombre de reines VSH-SMR 100% va augmenter et la diversité génétique augmentera aussi.
Tout ce travail collaboratif fera émerger une population d’abeilles résistante au varroa et possédant une biodiversité génétique permettant son maintien, car adaptée à notre région…

A suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *